Surchemise Kep marine

Prix réduit !

108,33 €

75,83 €

(-30%)

Description :

“A Kep au Cambodge je voyais les gens se baigner en chemise.
N’essayez pas d’y aller avec celle là, vous aurez bien trop chaud !”

- Col Mao

- Couleur : Bleu marine

- Composition : 100% flanelle de coton bien lourde et robuste

- Boutons en corozo

- Accroche porte manteau et pli d’aisance

- Empiècement dos avec double surpiqûre

- Epaule et emmanchures avec double surpiqûre

- Poche rectangulaire avec emplacement stylo

* Fabriquée avec amour au Portugal *

Olzha mesure 1m88, pèse 70kg et porte une taille M.

Guide des tailles >

En savoir plus

Le col Mao

Bien qu’aujourd’hui porté principalement par les hommes, le col Mao tire ses origines d'un vêtement féminin chinois porté par les courtisanes du roi Qipao. Mao Zedong portait ce célèbre col montant, droit et court lorsqu'il dirigeait la République populaire de Chine de 1949 jusqu’à sa mort en 1976. Comportant un bouton sur le devant au milieu, le col Mao se porte le plus souvent fermé. Entre tradition et le dynamisme, il est désigné comme élégant et moderne.

Poche Stylo

Dans les années 50, le célèbre “pocket tee” était largement porté par les motards et les rockabs habitués à glisser leur paquet de clopes dans la poche de leur tee-shirt. Les manches retroussées au-dessus des biceps laissaient volontairement imaginer une notion de virilité chez les Greasers et autres Mods. Aujourd’hui adaptée à tous types de vêtements, la pochette flatte le torse masculin tout en donnant un twist à votre tee-shirt et votre chemise de tous les jours. On troque plus facilement le paquet de clopes pour des stylos ! De nos jours, avec la chemise à poche stylo, on troque plus facilement le look voyou pour l’allure “preppy” moderne et décontracté, décidément loin du style lycéen intello coincé.

/La Citation

“A Kep au Cambodge je voyais les gens se baigner en chemise. N’essayez pas d’y aller avec celle là, vous aurez bien de trop chaud !”

La flanelle de coton

Le mot flanelle signifie « laine » en gallois. Même si à l’origine elle en était exclusivement composée, aujourd’hui elle est généralement en coton. Douces au toucher, les fibres sont tantôt foulées, battues, écrasées puis pressées afin de donner un aspect feutré au tissu. Souvent utilisée pour les manteaux d’hiver, les chemises et les chapeaux, la flanelle rend les vêtements plus imperméables.



Le corozo

Terme espagnol pour qualifier l'ivoire végétal, le corozo ou tagua est la chaire intérieure du fruit du palmier à ivoire - appelée l'albumen - originaire de la forêt amazonienne. Il se sculpte, se tourne et se polit aussi facilement que l’ivoire. La découverte du corozo remonte à 1798 par les explorateur espagnols Hipólito Ruiz López et José Antonio Pavón partis explorer la jungle péruvienne du haut Amazone. Ils s’aperçoivent que les premiers à utiliser le palmier pour façonner des bijoux et objets sont les Indiens quechuas. Les marins travaillaient également le corozo et en faisaient des petites boites ainsi que des tabatières. En 1865, un bateau à vapeur quitte Esmeraldas en Equateur pour Hambourg et embarque à son bord une cargaison de tagua. Les Allemands découvrent alors l'ivoire végétal et commencent à fabriquer des boutons et de petits objets d'ornement tels que des dés à coudre, des bijoux et des boutons de tiroir.