Sweat Tachiki gris

Prix réduit !

79,17 €

55,42 €

(-30%)

Description :

“Oui ce bonsaï s’appelle Tachiki. Portez-le, vous retrouverez la sagesse.”

- Composition : 100% coton 

- Intérieur doux et chaud

- Broderie au coeur par Julie Guillem

* Fabriqué avec amour au Portugal *

Maximilien mesure 1m81, pèse 72kg et porte une taille M.

Guide des tailles >

Attention : dernières pièces disponibles !

En savoir plus

Julie Guillem

Née à La Rochelle, Julie Guillem a toujours aimé les couleurs. Le dessin fait partie d’elle. Son travail mélange plusieurs techniques comme la linogravure, le pochoir, l’encre ou encore l’aquarelle. Les illustrations de Julie Guillem sont pour la plupart minimalistes, poétiques et colorées.
 


Le bonsaï, ou bonzaï, est un art traditionnel japonais. Cette pratique consiste notamment à tailler les branches et les racines de la plante ou de l’arbre. L’objectif de cet art est une recherche non seulement d’un équilibre esthétique mais une véritable quête de l’harmonie puisque le pot et l'arbre ne doivent former qu'un.

/La Citation

“Oui ce bonsaï s’appelle Tachiki. Portez-le, vous retrouverez la sagesse.”

Coton bio certifié GOTS

Cultivé sans OGM, sans pesticides, sans engrais chimiques (les insecticides agricoles sont remplacés par de l’engrais naturel comme le compost, ce qui maintient les sols sains et productifs durablement), le coton bio utilise également une consommation d'eau réduite puisqu’aucune irrigation intensive n’est pratiquée.


Le référentiel sur le textile biologique GOTS (Global Organic Textile Standard) est reconnu comme la référence mondiale en termes d'évaluation des fibres biologiques comportant des aspects sociaux et écologiques majeurs. Le vaste ensemble de critères et exigences permet de garantir le caractère biologique des textiles depuis la récolte des matières premières jusqu’à la fabrication, l'emballage, l'étiquetage, la vente et la distribution. Sur un plan social, le label GOTS demande aux entreprises d’informer ses employés de la teneur des critères sociaux minimaux tout en leur promettant un environnement de travail sûr et hygiénique. Une clause de non-discrimination, l’interdiction du travail des enfants, interdiction de traitements violents, un code conduite éthique, ainsi que des conditions de travail et des salaires décents sont également exigés par le label. 

Plus d’infos sur : www.global-standard.org