BLAQ

blaq

D’origine italo-algérienne, BLAQ n’était pas prédéfini au graphisme et à la typographie. Orienté vers des études de commerce international il comprend rapidement que la crise de 2008 n’est pas une légende et se tourne de façon autodidacte vers ces arts. Il a commencé à travailler dans sa chambre par la réalisation de portraits pour se tourner petit à petit vers la typographie. Pas étonnant quant on côtoie un fan de ce qui se faisait à la main dans les années 20 à 40, en terme d’enseignes de commerces. Véritable passionné BLAQ cherche à rester fidèle au travail manuel, un retour au source à l’ère du web 2.0.

http://blaq-blaq-blaq.tumblr.com/