6 mois après notre première collaboration, Marynn a une nouvelle fois décidé de s’armer de son 2b pour notre collection « Memories Remain ». Ces derniers mois ont d’ailleurs été plutôt pas mal agités pour elle avec des projets vraiment sympas, une bonne occasion de faire le point sur ses actualités.

Hello Marynn, bon on va faire la Part2 de l’interview de la dernière fois ! Histoire de savoir un peu ce qui s’est passé depuis…

On va commencer par une info assez fraîche : ton expo au Barbershop ! Tu peux nous la présenter brièvement ?

Un aprem’ je reçois un coup de fil de TYRSA qui me balance  » Ca te dit une expo au BARBERSHOP avec TIZIEU en janvier ? », et me voilà transformée en une enfant sautillant partout répondant « oui, oui, oui ! ».

Depuis longtemps dans ma tête ma première expo était associée à mes copains, ceux qui ont faits ce que je suis aujourd’hui. ( Big up à Mimi, Elen, Hoel, Nini, Marie, & Matt )

J’aurais voulu en faire plus, mais y’a un attardé qui a décidé que les journées faisaient 24H.

Donc je suis partie sur le délire que chaque personne représentait un ingrédient du burger. Ils ont tous été partants, même quand le jaune d’oeuf coulait dans l’oeil. Très contente de l’avoir fait en parallèle avec Tizieu, il a fait des illus très coolios, même si je ne comprends pas comment il fait pour ne pas avoir de TOC avec ses petits points !

C’est assez incroyable pour moi de faire ma première expo à 21 piges, surtout orchestrée par des personnes top de gentillesse. Encore un énième MERCI à L’attrape rêve, Alexis & l’équipe du BARBERSHOP.

 

Y’a de quoi bien s’empiffrer là-bas ! Quel est le plat du barbershop dont tu raffoles le plus ?

J’ai pas encore eu le temps de me poser pour y goûter, mais leurs jaggerbombs sont efficaces.

 

Et sinon ces 6 derniers mois, t’as bossé sur quoi d’autres ?

J’ai illustré la gamme « Noel gourmand  » de YVES ROCHER parue dans le CITIZEN K de décembre, et j’ai dessiné d’autres trucs cynico-dépressifs pour moi. Mais promis un jour viendra où je ferais une illu avec plein de paillettes et du rose.

 

Pour en venir à ta deuxième participation pour Olow, tu reviens avec 2 visuels vraiment impressionnants. Tu peux nous en parler un peu ?

Quand Valentin & Mathieu m’ont parlé de l’esprit de cette collec, j’ai dit oui banco. Ca m’a permis de sortir de mon style nana habituel et de faire deux bonhommes à bonne trogne.

J’ai adoré dessiner mon petit vieux avec son jack qui est d’ailleurs devenu un de mes dessins préférés.

 

Avec tes actus, t’as forcément dû rencontrer des artistes avec qui t’aimerais bosser. Des collaborations à l’horizon ?

Il y a tellement de gens talentueux aujourd’hui, chaque jour je découvre quelqu’un avec qui je voudrais me marier. Niveau collab je verrais, pour l’instant je vais déjà essayer de ranger mon appart.

 

Si tu devais nous partager un de tes récents coups de coeur, ce serait ?

Je ne peux pas en dire qu’un, les choses vont très vites en ce moment pour moi. Ca ma permis de rencontrer de très chouettes personnes que je ne pensais jamais voir en vrai. Dernièrement j’ai aimé et respecté les taffs de Ugo Gattoni, Marianne Ratier (celle qui exposait avant moi au barber), Guim Tiò, Pat Perry, Cheeky Booom … Je passe mon temps à fouiller les internets à la recherche de pépites, et je ne suis jamais déçue.

 

T’as quelques infos à nous filer sur ce que tu prépares pour ces prochaines semaines ?

Faut toujours garder de la surprise les gars, si tu veux des infos passe un bifton.

 

J’ai lu que la musique était ta principale source d’inspi, histoire de clôturer cette interview sur une douce note, ton son du moment ?

Anne Horel, pour faire comprendre à ma voisine qu’il faut qu’elle bouge, et vite.